Les 10 artistes vivants les plus riches au monde

with Pas de commentaire

Brisons un tabou. Les artistes n’aiment pas parler de leur richesse. Du moins les artistes reconnus internationalement. Nous-mêmes gardons l’image de l’artiste romantique qui peint dans un atelier parisien, sans chauffage. La « bohème » quoi. L’artiste famélique opposé au gros bourgeois. L’art devant être désintéressé… L’art devant être une exploration des tréfonds de l’inconscient, voire du corps. Pensez à Rimbaud ou Van Gogh. Ce dernier est mort pauvre et à moitié fou (la fameuse histoire de cette oreille coupée). Aujourd’hui, les œuvres du Hollandais de génie valent des milliards et trônent dans les halls d’entrée des plus grandes banques du monde. Actuellement, sans doute, après les créations de Kafka et de Warhol, en passant par Duchamp (l’art existe car il est exposé dans un musée ou une galerie, même un WC), l’artiste a changé de statut dans la société. Il est plus ancré dans la société, fonctionnaire anonyme ou carrément artiste-homme d’affaire (Warhol). Pensons aussi à Dali qui signait des toiles blanches à colorier selon nos goûts (mais qu’il vendait très cher). Warhol avec son pop art a lancé une vague de célébration ambiguë de la société de consommation. L’art contemporain sans complexe affiche donc un rapport à l’argent et au processus cyclique : expos/articles de critiques recherchant le buzz/marché de l’art où les œuvres sont autant d’investissements financiers qu’affectifs/ artistes scrutant le marché, etc… L’art contemporain désarçonne mais séduit encore, malgré un certain cynisme. Un retour au figuratif et à l’humour (Jeff Koons !) a sans doute arrêté de faire fuir un public perdu dans les méandres de l’art conceptuel voire du minimalisme ou des expérimentations sur les différents langages symboliques.

Le très branché magazine Complex a donc, sans complexe, dressé la liste des 15 artistes vivants les plus riches de la planète. Nous en retiendrons 10 pour ne pas vous fatiguer. Le magazine s’est basé uniquement sur les ventes réelles d’œuvres en galerie ou au enchères.

 

1. DAMIEN HIRST.

Le néo-surréaliste adulé à Londres et dans le monde entier pour son crâne en diamants ! Il aurait 1 milliard de dollars. Il vient de décorer un des restaurants les plus chics de Londres (le Tramshed), avec ses vaches et poules sous vide dans des caissons de verre… Very english !

hirst1

 

2. JEFF KOONS.

Le plus dingue de l’art contemporain avec ses statues grotesques et remplies d’humour, ses voitures peintes de toutes les couleurs, son buzz du mariage avec la sulfureuse Cicciolina, ses tulipes de 500 kg et son invasion surréaliste du château de Versailles ! 500 millions de dollars.

jeffkoons

 

3. JASPER JOHNS.

Ce peintre et dessinateur américain est un des inventeurs du mouvement Pop Art (dont le pape était Warhol évidemment). Il peint des séries entières de drapeaux, de chiffres ou de cibles sur toile. Il utilise aussi des objets de la vie quotidienne qu’il intègre à ses travaux. Il a 82 ans et 300 millions de dollars.

JASPER-JOHNS.

 

4. DAVID CHOE.

Cet artiste américano-coréen qui avait fait un tag dans les bureaux de Facebook. Il s’est fait payer en actions et avec les années, sa fortune serait estimée à 200 millions de dollars.

davidchoe

 

5. ANDREW VICARI.

Ce peintre gallois travaillant en France est bizarrement peu connu en Angleterre mais était en 2004 l’artiste le mieux payé de son pays d’origine. Son style est figuratif mais très chargé. Il a peint la « Marianne » française puis est devenu le peintre officiel de la famille royale Saoudite ! 142 millions de dollars…

vicari

 

6. TAKASHI MURAKAMI.

Mondialement connu et adulé par des marques comme Louis Vuitton, cet artiste de Tokyo a d’abord voulu être dessinateur de manga. Ensuite, il est entré à l’Université des Arts de Tokyo où cette passion pour les personnes humoristiques ultracolorés ne l’a pas quitté. Un style reconnaissable entre tous ! 100 millions de dollars

takashi

 

 

7. ANISH KAPOOR.

L’étrange tour Eiffel rouge et toute tordue placée dans le village des JO de Londres… C’était lui ! L’énorme haricot en aluminium reflétant tous les passants de Kensington Gardens, c’est lui. Cet Indien de génie habitant Londres construit aussi d’étranges installations de demi-œufs creux en feutre bleu. Difficile à comprendre, mais fascinant personnage. 85 millions de dollars.

kapor

 

 

8. ANTONY GORMLEY.

Le corps humain dans tous ses états… Intrigantes séries de corps d’homme dans toutes les matières possibles. On pense à la fameuse armée immense de soldats en terre cuite de cet empereur chinois de Xi’an. Ces corps sont aussi parfois plongés dans des « matrix » vertigineuses. Un artiste anglais à découvrir ! 50 millions de dollars.

 

antony

 

 

9. GERHARD RICHTER.

Sans doute le plus connus des amateurs d’art plus « moderne » que contemporain. Cet Allemand de 80 ans est un peintre polymorphe qui aborde autant des sujets figuratifs qu’il produit des œuvres abstraites. Cas particulier : il est la fois photographe du quotidien et peintre car il reproduit sur la toile les sujets de ses photos : paysages, natures mortes et scènes intimes tissent une œuvre finalement assez abstraite et magnétique. 40 millions de dollars.

gerhard

 

 

A souligner, Lucien Freud avait vendu les œuvres les plus chères du monde en 2007, mais aujourd’hui est décédé. Paul McCarthy a eu beau sculpter un Bush pénétrant un cochon, il ne fait pas encore partie du top 15 des artistes les plus riches du globe !

via etvonweb

Répondre

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ