Les 5 plus grands photographes du siècle

with Pas de commentaire

Voici les résultats d’un sondage « Les 5 plus grands photographes du siècle ». Vous y découvrirez quel sont selon les internautes, les 5 photographes de légende qui ont le plus marqué le monde de la photographie, et sur le monde tout court…

ya

Photographe de talent et militant écologiste engagé, Yann Arthus-Bertrand a également un passé moins connu d’acteur de cinéma (« Dis-moi qui tuer », « OSS 117 prend des vacances »…), et de journaliste. Il est notamment l’auteur du fameux La Terre vue du ciel, hommage à la beauté de notre planète paru en 2006. Il triomphe aujourd’hui avec la série de documentaires à succès Vu du ciel sur France 2.

acb

Henri Cartier-Bresson avait bien sa place dans ce top 5, et pour cause. Celui que l’on nomme parfois « l’œil du siècle », photographe de légende, a notamment marqué son temps par ses reportages couvrant les grand événements du siècle dernier, comme la libération du camp de concentration de Dachau, Gandhi juste avant son assassinat, la libération de Paris, les républicains espagnols… Il fut également l’assistant du cinéaste Jean Renoir. Cartier-Bresson a débuté sa carrière en 1950 sur un vieil appareil Krauss, acheté d’occasion…

pl

Spécialiste incontesté de la photographie maritime, Philip Plisson est un photographe français. Photographe de mer dans l’âme, il a su séduire par son œil précis et imaginatif sur la beauté du monde marin. Le livre La mer, préfacé par Yann Queffélec, est l’un de ses plus grands succès.

rbp

Obstiné à « arrêter ce temps qui fuit », Robert Doisneau est un photographe français, l’un des photographes les plus populaires d’après-guerre. Plutôt « pêcheur d’images » que « chasseur d’images », sa grande renommé est essentiellement fondée sur son regard léger sur les rues de Paris, la capitale française, qu’il a su dépeindre avec une sensibilité incroyable.

ph

Philip-Lorca diCorcia est un photographe américain dans la tradition documentaire américaine (pour qui la photographie est un médium qui permettrait une transposition directe de la réalité telle qu’elle est, en images). « Mon travail évolue par entropie, par perte progressive de contrôle. Disons que je laisse de plus en plus de place au hasard, à l’intuition, à l’accident. Je remplace progressivement l’expérience théorique par la pratique, le vécu. ».

via : posepartage.fr

Suivre Phoks:

Bonjour à toutes et bienvenue sur mon blog ! vous y découvrirez, des tutos, mes événements, inspiration et tout mon univers graphique bonne visite et n'hésitez pas a laissez vos appreciations

Derniers billets de

Répondre